Avril 2018, c’est reparti !

Avec les beaux jours qui semblent enfin arriver, les matchs avec d’autres équipes vont reprendre pour le Football Club Phénix de Versailles. Plusieurs sont déjà d’ores et déjà programmés, y compris avec des équipes qui se montent sur le même modèle que le nôtre (nous sommes toujours fiers de partager notre expérience). C’est donc reparti …

Entraînement sans pluie 😉

Mais ça continue : nous avons toujours autant de joueurs et de plus en plus de bénévoles , les entraînements se poursuivent chaque semaine, nous avons accueilli plusieurs nouveaux joueurs de divers horizons, pleins d’envie et de motivation, dont certains sont très bons au foot d’ailleurs. Mais vu du côté de nos joueurs, pas grand chose ne change : même si certains ont vu leur situation évoluer favorablement, beaucoup sont toujours dans l’incertitude et plusieurs ont été transférés en Province. C’est toujours pour nous et pour eux un déchirement, même si nous espérons que c’est aussi une chance pour eux de vivre dans un environnement plus bienveillant et moins cher.

Plus pénible, F. a été expulsé en Afghanistan alors qu’il était dans le club depuis sa fondation (mars 2017). Nous avons vécu quelques jours très difficiles avant son départ, chargés en émotion et F. a fait preuve de beaucoup de courage. Il a eu un droit à une ovation lors de son dernier match, nous avons fait une photo souvenir avec tout le club et il nous a fait parvenir une photo de lui en Afghanistan sur laquelle il arbore fièrement le maillot du Football Club Phénix floqué à son nom.

F. lors de son dernier entraînement

M. lui a craqué : la situation était trop difficile et devenait invivable. Après plusieurs années de voyage et de précarité, il a préféré laisser tomber et est retourné au Soudan où sa situation est loin d’être glorieuse mais où il est au moins près de sa famille.

Quelles épreuves pour ces jeunes gars, qui n’aspirent qu’à vivre une vie normale, avec du travail, un logement, une famille, le tout en liberté avec sérénité et sécurité.

Le Football Club Phénix est là pour leur apporter un peu de répit et de distraction après les moments difficiles qu’ils ont vécus dans leur pays, pendant leur voyage et ceux qu’ils vivent dans leur combat du quotidien sur le territoire européen.


C’est pourquoi, en plus de gérer ce club, tous les bénévoles luttent aussi pour l’amélioration de l’accueil des migrants et des réfugiés, contre le « délit de solidarité » et expriment leur inquiétude sur les conditions prévues dans le Projet de loi sur l’asile et l’immigration, notamment en participant aux  États Généraux des Migrations via le Réseau Amy (Réseau pour l’Accueil des Migrants en Yvelines).

On ne lâche rien !